On représente autant images d’un objet dans deux systèmes différents. On remarque que pour le même objet autant d’images différentes se présente à nous.

Pour les philosophes, chaque images sont relatives et il n’y a pas de points qui les lient. Or selon la relativité d’Einstein, un simple calcul de changement de base permet d’aller d’un système de représentation à l’autre. Donc entre ces systèmes il y a un points commun, l’objet d’origine. Autrement dit, on ne voit pas l’objet d’origine, mais seulement les déformations qui cachent l’objet d’origine.

Publié dans : Relativisme |le 2 janvier, 2009 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

NATURALITE SAUVAGE |
jerome2008 |
AHL EL KSAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Variations fugitives
| kaleidoscope
| Vol d'un voilier et persécu...