L’enseignant doit nourrir le premier la curiosité de l’élève. Les sujets hors-programmes sont comme des « épinards » aux enfants, ceux qui n’ont pas le curiosité d’y gouter, ne deviendront jamais adultes.

Publié dans : Homme/Education |le 25 janvier, 2010 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

NATURALITE SAUVAGE |
jerome2008 |
AHL EL KSAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Variations fugitives
| kaleidoscope
| Vol d'un voilier et persécu...