Les Sentiments de Schrödinger :

Lors d’un dialogue entre un interlocuteur et une interlocutrice en phase de drague, il se produit un phénomène curieux. En effet, lorsque l’on regarde dans quel but la drague se fait, l’intention de la personne est tout à fait relativiste, dans le sens que s’il aboutie à quelque chose c’est le bonheur, s’il échoue, le malheur suivit d’une accusation de jeu sur les sentiments.

Même si l’interlocuteur est supposé maintenir l’un des deux possibilités, ils sont disponibles en même temps. Il peut a tout moment, involontairement ou volontairement passer de l’un à l’autre objectif ce qui permet de préserver un certain mystère sur ses intentions.

Le choix ici subvient seulement au moment de passer de l’un à l’autre…

Publié dans : Amitie/Amour |le 20 mai, 2012 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

NATURALITE SAUVAGE |
jerome2008 |
AHL EL KSAR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Variations fugitives
| kaleidoscope
| Vol d'un voilier et persécu...